De pages en Didapage..!

(Outil T.I.C. #7)

http://monpsd.free.fr/livre/didapages.html#dida2

Didapage se voit en fait être un logiciel, construit afin de fournir un outil au personnel enseignant, mais aussi aux élèves du primaire et du secondaire. Relativement simple à utiliser, il se complexifie lorsque l’on veut en faire une utilisation plus spécifique. Bien qu’une deuxième version payante et plus facile à exploiter fut pensée par la suite, la première version de Didapage reste un outil très utile, qui par ailleurs, est téléchargeable gratuitement à même Internet pour une utilisation non commerciale. Ce logiciel permet ainsi de créer des livres multimédias et interactifs destinés à l’enseignement d’une discipline. Fait intéressant, le logiciel permet à l’utilisateur de commencer un travail puis d’y revenir ultérieurement, ce qui permet, par le fait même, à l’enseignant de suivre la progression ainsi que de commenter le travail fait. De plus, le logiciel permet d’intégrer dans le livre des images, des sons, des vidéos et même des exercices interactifs, ce qui rend la présentation d’autant plus intéressante!

Vu l’éventail de possibilités qu’offre ce logiciel, je me suis permis d’en imaginer diverses utilisations pédagogiques originales, mais qui, selon moi, restent tout de même pertinentes dans un contexte scolaire. Ainsi, ma première idée fut d’utiliser Didapage afin de créer un album photo de classe. Les enfants auraient donc à leur disposition un appareil photo numérique, ce qui leur permettrait, au quotidien, de numériser des moments marquants pour eux, d’en avoir des images et ainsi, d’en conserver un souvenir concret. Le fait que le travail fait sur Didapage soit téléchargeable leur permettra d’en conserver le produit final à la fin de l’année. Aussi, ils auraient la possibilité d’y ajouter des commentaires, des descriptions ou encore des anecdotes en liens avec les photos, ce qui leur ferait, par le fait même, travailler leurs compétences en français sans même s’en rendre compte. En outre, je pourrais présenter cet album aux parents lors des rencontres afin qu’ils se sentent impliqués et sécurisés vis-à-vis de la vie scolaire de leur enfant et qu’ils constatent l’évolution de ceux-ci au fil des mois. Outre mes idées un peu excentriques, je compte bien utiliser Didapage afin d’augmenter le niveau de motivation des enfants face à un projet d’écriture ou encore d’arts plastiques en leur permettant de numériser leurs œuvres et de présenter celle-ci à la manière d’un livre. Aussi, je pourrai préparer certaines activités et les rendre interactives toujours dans le but d’intéresser l’élève et de l’impliquer dans ses apprentissages…

Sur ce, j’espère vous avoir donné quelques idées!

Bonne fin de journée! 🙂

Clara

Publicités